Programmes des vendanges 2018

21 janvier 2016 | Dysfonctionnement massif des médias sur le dos de Dominique Giroud

21 janvier 2016 | Dysfonctionnement massif des médias sur le dos de Dominique Giroud
10/02/2016 Dominique Giroud

L’affaire pourrait faire rire si elle n’était pas consternante. Elle illustre de manière éclatante les faiblesses d’un certain journalisme pratiqué en Suisse romande. Surtout, elle prouve une fois de plus que certains journalistes abandonnent toute retenue quand il s’agit d’enfoncer et de ridiculiser Dominique Giroud et ses sociétés. Seul problème en l’occurrence: ces journalistes se sont magistralement trompés. Tout a commencé avec une dépêche de l’ATS scandaleusement écrite par un scribaillon écervelé n’ayant rien compris à une décision du Tribunal fédéral. Dans cette dépêche, tout est faux. Et pourtant, les grands médias romands l’ont reprise sans rien vérifier et en ont rajouté pour s’adonner à l’une de leurs activités préférées: se réjouir des difficultés rencontrées par la société Château Constellation, héritière de Giroud Vins SA. Sauf que la décision en question du Tribunal fédéral ne concerne en rien Château Constellation, mais une autre entreprise dont Dominique Giroud est le propriétaire (laquelle continue par ailleurs à vendre du vin, contrairement à ce qui a été faussement affirmé sur le site de la RTS, qui n’en est pas à une erreur de plus ou de moins). Les avocats de Dominique Giroud sont alors intervenus. Ils ont eu toutes les peines du monde à obtenir des rédactions concernées qu’elles corrigent leurs erreurs. En guise de réparation, ils n’ont demandé qu’une chose, des excuses, qui leur ont bien sûr été systématiquement refusées à l’exception notable de l’ATS, mais avec un jour de retard, alors que le mal était fait…

Inscrivez-vous à ma newsletter

Je m'inscris